FAQ pour les partenaires communautaires

Ce projet est l’occasion de rassembler des personnes et des organisations pour commencer à penser à des réponses communautaires au changement climatique qui démontrent et maintiennent la résilience communautaire. 

Le Green Resilience Project veut savoir comment les incertitudes causées par le changement climatique, l'insécurité du revenu, l'inégalité et la discrimination se chevauchent dans la vie des Canadiens. En écoutant attentivement les conversations dans toutes les régions du Canada, nous voulons apprendre comment les collectivités réagissent, individuellement et collectivement, aux défis auxquels elles sont confrontées. Pour ce faire, nous travaillons en partenariat avec des organisations locales. Les organisations communautaires partenaires inviteront les participants, animeront leur propre conversation et rendront compte de ce qui a été dit.

Si vous avez des questions qui ne sont pas couvertes ci-dessous, nous serions ravis de vous entendre ! Veuillez contacter l'assistante de projet Hannah Muhajarine au info@greenresilience.ca.


Générale

Les changements climatiques et l'insécurité du revenu sont deux des défis les plus urgents auxquels sont confrontés le Canada et le monde. La crise climatique s'accélère, le Canada s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre aussi près que possible de zéro d'ici 2050 (zéro net), et une transition rapide vers une économie verte nous attend. Mais ce moment est arrivé à une époque de profonde inégalité des revenus, alors que tant de Canadiens sont confrontés à une profonde insécurité et à une incertitude quant à leurs revenus et à leurs moyens de subsistance. Notre expérience avec la COVID-19 nous a montré que les gouvernements, les individus et les communautés peuvent rapidement changer de priorités et prendre des mesures radicales en cas de besoin. De récents sondages d'opinion publique montrent un soutien public fort à écrasant pour l'action à la fois sur le changement climatique et sur la sécurité du revenu. Les conversations que nous aidons les partenaires communautaires à mener dans le cadre de ce projet permettront à des personnes issues d'un large éventail de communautés et d'horizons, y compris des personnes souvent exclues des consultations publiques, de parler de la façon dont ces problèmes se manifestent et interagissent, de ce qu'est un à quoi ressemblerait une transition juste et pratique dans leur propre vie, et ce que les décideurs peuvent faire pour aider cette transition vers un avenir vert et durable à réussir.
Nous recherchons des partenaires communautaires dont le travail est déjà lié à certains aspects du changement climatique, aux revenus et aux moyens de subsistance, ou aux liens entre les deux. Au-delà de la possibilité de participer à cette conversation, certains avantages spécifiques incluent :
  • Une occasion financée de vous engager avec votre réseau.
  • Un rapport reflétant le dialogue dans votre communauté qui peut aider à surmonter deux des plus grands défis auxquels sont confrontées de nombreuses communautés à travers le Canada. Vous pouvez diffuser ce rapport auprès de votre réseau, votre conseil municipal et d'autres décideurs. Vous pouvez également choisir d'utiliser ce rapport comme document d'appui pour les futures demandes de financement.
  • L’occasion pour le personnel et les bénévoles de développer leurs compétences et leur expertise.
  • Une occasion de réseauter avec d'autres organisations travaillant sur des questions similaires à travers le Canada.
  • Une occasion de réseauter avec des organisations travaillant dans votre communauté, mais en dehors de votre domaine d'intérêt, dont le travail peut compléter le vôtre de manière inattendue.
  • La possibilité de faire connaître votre travail et d'accroître votre visibilité via une promotion croisée avec les communications du projet et d'autres organisations partenaires.
Il faut prévoir d’investir 50 à 60 heures, selon les capacités existantes. Cela comprend le temps de:
  • Se familiariser avec le contenu du dialogue (ou « séance d'écoute »)
  • Assister à une formation d'animateur
  • S’assurer d’avoir suffisamment d'animateurs de groupes de discussion et (si nécessaire) de preneurs de notes
  • Déterminer qui seront vos participants
  • Inviter des participants
  • Fixer une heure et un lieu (en ligne ou en personne) pour votre dialogue
  • Organiser une séance de dialogue de 2 à 2.5 heures
  • Enregistrer la conversation
  • Réviser les notes/transcriptions de votre conversation
  • Rédiger votre rapport de synthèse communautaire
  • Fournir des copies des notes/transcriptions et de votre rapport de synthèse communautaire de votre conversation au gestionnaire de projet.
  • Participer à une séance pour faire la synthèse du projet.
  • Un délai supplémentaire peut être nécessaire si vous envisagez de vous engager sur les réseaux sociaux, de promouvoir vos découvertes, etc.
Un financement de 4,500 3,000 $ est disponible pour chaque dialogue communautaire. Il doit être utilisé à votre discrétion pour couvrir tous les coûts associés à votre dialogue, y compris le temps du personnel ou les indemnités pour les participants (si nécessaire). La contribution en nature prévue des partenaires communautaires est d'environ XNUMX XNUMX $ et peut inclure du personnel supplémentaire ou du temps de bénévolat, l'utilisation de ressources existantes telles que la connexion Internet, les logiciels ou autres frais généraux.
Nous vous encourageons à vous associer à d'autres organisations de votre communauté si vous le souhaitez. Une autre organisation peut aider à augmenter la capacité et/ou à atteindre un ensemble plus diversifié de participants. Dans les cas où les organisations travaillent en étroite collaboration, l'équipe de projet peut travailler avec vous pour déterminer comment le financement sera réparti.
L'équipe de projet est là pour vous aider à assurer votre succès. L'équipe fournira les éléments suivants:
  • Formation des modérateurs des séances de dialogue
  • Matériel de présentation du dialogue et guide de discussion
  • Formation pour les preneurs de notes des séances
  • Support logistique de dialogue (par ex. aide à la mise en place de votre plateforme virtuelle)
  • Support de communication (par exemple, modèles promotionnels, diffusion, promotion croisée)
  • Occasions de réseautage
  • Possibilités d'engagement communautaire
  • Modèle de rapport
  • Projet régulier et mises à jour de nouvelles connexes
Nous espérons que le rapport de synthèse communautaire, ainsi que les relations qui pourraient émerger de votre conversation communautaire, contribueront à créer une dynamique pour la conception et la mise en œuvre de solutions communautaires afin d'atteindre les objectifs 2050 d'émissions nettes nulles. Le site Web du projet restera en ligne aussi longtemps qu'il sera pertinent. Ce projet, financé par le Fonds d'action et de sensibilisation pour le climat d'Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), soumettra un rapport final à ECCC qui résume ce qui a été entendu dans toutes les conversations communautaires.
En tant que partenaire communautaire local, vous êtes le mieux placé pour déterminer qui doit assister à votre conversation. L'équipe du projet vous fournira une liste de considérations pour identifier les participants à votre conversation. L'objectif du projet est d'entendre un éventail de personnes ayant des expériences vécues diverses, avec un accent particulier sur les personnes qui sont trop souvent exclues de la discussion - sur le changement climatique ou sur la pauvreté et l'exclusion. Cela comprend les populations qui ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19 (travailleurs essentiels dans des contextes tels que les soins aux personnes âgées et la vente au détail de produits alimentaires, et les personnes au chômage, ayant un emploi marginal ou précaire) et qui constituaient la main-d'œuvre essentielle sous-estimée qui a obtenu le pays à travers les fermetures pandémiques.
De manière générale, l'équipe de projet demande un minimum de 30 participants, avec un nombre idéal proche de 40 ou plus, si vous en avez la capacité. Cependant, il est entendu que le nombre de participants variera d'un dialogue à l'autre. Voici quelques considérations pour déterminer la taille du groupe pour votre dialogue :
  • Les participants représentent-ils un bon mélange de personnes avec des expériences vécues diverses?
  • Les participants seront-ils à l'aise de parler en présence les uns des autres?
  • Combien de personnes de votre réseau souhaitez-vous inclure?
  • Utiliserez-vous un événement ou un rassemblement existant comme point de départ de ce dialogue?
Les dialogues devraient avoir lieu en ligne, sachant que pour certaines communautés, cela n'est pas possible et que le dialogue devra avoir lieu en personne.
Le partenaire communautaire est chargé de faciliter la conversation (il est préférable que le facilitateur soit de la communauté où la conversation a lieu). Afin de permettre à chaque individu d'être entendu, nous recommandons aux participants de passer du temps de discussion en petits groupes de travail de cinq à six personnes. Il sera nécessaire de prendre des notes ou de retranscrire la conversation, y compris en petits groupes. Il devrait y avoir un hôte pour chaque session en petits groupes qui connaît le contenu de la conversation et qui est à l'aise pour diriger la discussion. Pour un groupe de 40 personnes, un animateur central et sept hôtes seraient idéaux.
Il appartient à chaque partenaire communautaire de proposer la meilleure voie pour votre dialogue, en gardant à l'esprit l'importance d'entendre des personnes ayant des expériences vécues différentes.
En tant que partenaire communautaire, vous serez le principal point de contact pour les participants au dialogue. Vous déterminerez l'heure et la date de votre dialogue, le format exact et votre liste d'invitation. Vous enverrez vos propres invitations ou promotions et gérerez vos propres RSVP. L'équipe de projet est disponible pour fournir un soutien en matière de communication.

Signalement:

En tant que partenaire communautaire, vous êtes responsable de l'enregistrement, sous forme écrite, de votre séance de dialogue, soit par la prise de notes, soit par un service de transcription. L'enregistrement du dialogue, y compris les séances en petits groupes, est extrêmement important : après tout, c'est la partie écoute de l'exercice ! Des notes ou une transcription seront très utiles pour créer votre rapport de synthèse communautaire et serviront de référence pour le rapport final du projet envoyé à ECCC. L'équipe de projet peut suggérer des options pour l'enregistrement ou la prise de notes et fournir une formation aux preneurs de notes. Chaque option nécessitera du temps du personnel ou des bénévoles et peut avoir un coût associé.
En tant que partenaire communautaire local, il vous sera demandé de remplir un rapport de synthèse communautaire pour partager vos conclusions avec l'équipe de projet (environ quatre à cinq pages). Vous utiliserez la transcription ou la prise de notes de votre session comme référence pour ce rapport. Votre rapport comprendra un résumé de ce que vous avez entendu et votre propre analyse ou recommandations.
Votre rapport sommaire de la communauté, ainsi que les rapports des autres communautés participantes, formeront la base du rapport final du projet à ECCC. Votre rapport de synthèse communautaire, ou des extraits de celui-ci, peuvent (avec votre permission) être partagés sur le site Web du projet. Nous vous recommandons également de partager ce rapport, ou vos conclusions sous un autre format, avec vos réseaux, votre conseil municipal et d'autres décideurs. Il convient de noter que c'est l'hypothèse de l'équipe du projet que vos participants ne voudront pas être identifiés, des mesures seront donc prises (et recommandées) pour assurer l'anonymat complet des participants.

Autorité et propriété:

Le matériel du projet est créé avec les objectifs du projet à l'esprit et comme base pour toutes les communautés. Cependant, il est entendu qu'en tant que partenaire communautaire local, vous connaissez le mieux votre communauté. Nous vous encouragerons à formuler et à poser les questions d'une manière qui ait du sens pour vos participants, tant que l'accent reste mis sur les interconnexions entre le changement climatique, la sécurité des revenus et la résilience des communautés alors que nous passons à une économie nette zéro.
Comme pour le matériel du projet, le format suggéré des dialogues a été créé pour toutes les communautés, et encore une fois, il est entendu que vous connaîtrez le format qui fonctionnera le mieux pour votre communauté.
L'équipe du projet aura besoin d'informations démographiques sur votre groupe de participants et d'une brève description de leur expérience vécue. Il n'est pas nécessaire de partager des informations d'identification personnelle sur vos participants avec l'équipe de projet, et les participants ne seront pas personnellement identifiés ni dans le rapport de synthèse communautaire ni dans le rapport final. L'équipe de projet peut fournir quelques conseils sur les moyens de préserver l'anonymat de vos participants tout en incluant des informations contextuelles.

Chronologie:

Toutes les conversations communautaires doivent être terminées d'ici le 31 janvier 2022. Si cette date limite n'est pas possible pour votre groupe, veuillez nous en informer avant de confirmer votre participation. La durée du processus d'organisation dépend de vos capacités. Il est recommandé que votre formation, votre dialogue et votre rapport de synthèse soient rédigés en succession rapide afin de maintenir l'élan et de faire part de vos conclusions aux participants, aux autres communautés participantes et au public le plus rapidement possible. L'équipe de projet devra recevoir votre rapport de synthèse communautaire le plus tôt possible pour l'inclure dans notre rapport final, dû le 31 mars 2022. Nous pourrons parler de vos échéances une fois votre participation confirmée.
Pour être inclus dans notre rapport final (dû le 31 mars 2022) et pour recevoir le montant total du financement, votre rapport sommaire communautaire doit être soumis avant le 10 février 2022.